Une version de la tradition orale raconte que la baie aurait été nommée Ha’amene ou plutôt Ha’amenemene (qui signifie encercler parfaitement/faire des cercles/arrondir/faire des ronds) par le fait qu’à une certaine période de l’année, des bancs de carangues de couleur bronze doré appelées ‘ōmahamaha en tahitien, remontent la baie en effectuant de nombreux cercles.

La baie s’étire sur environ 5 kilomètres , c’est la plus profonde de Polynésie française et elle pourrait même prétendre à être classée parmi l’une des plus belles baies au monde. Les bateaux peuvent y accéder directement en empruntant la passe de Toahotu. Cette baie offre à de nombreux voiliers un point d’ancrage privilégié tant par la profondeur et la sécurité du mouillage que par la beauté de ces eaux bleuâtres.

Le village de Ha’amene est implanté au fond de la baie. C’est un point de liaison incontournable entre la partie nord et le sud de l’île, tant sur le plan maritime que terrestre.

Commentaires

Source :

Compléments : Hiriata Millaud - GIE TAHITI TOURISME


2013-08-23T22:30:26+00:00Categories: Baie, Espaces naturels, Iles sous le vent, Tahaa|