Un canon d’avant 1850 a été découvert le samedi 12 novembre 2008, par Ismaël Temauriuri et Aurélien Daniel, de l’entreprise Boyer, lors de la construction d’une passerelle piétonne au-dessus de la Tipaerui. Le godet de la pelleteuse a sorti alors un canon, enfoui sous 2 mètres d’alluvions, exactement au milieu de la rivière, à mi-chemin entre le pont et la rade, et le canon pointait sur la passe.
Il s’agit d’un canon de marine de 16 cm (164,7 mm) de 1858-60, rayé, mais chargé par la bouche. Ce type de pièce a été installé sur les côtes plutôt après 1870 .
Patrick Jadé, historien spécialiste de la défense des côtes au XIXe siècle.

Commentaires

Source : Photos : Ministère de la Culture et GRAN