Il ne devrait pas s’appeler le Diadème, les tahitiens n’ont jamais utilisé un nom français. Le nom tahitien est Te Hena o Mai’ao.

Te Hena, était le refuge du guerrier Tehana Tohua, qui du haut de la montagne au sommet arrondi, dirigerait ses troupes et surveillait la passe de Tonua. Dès que les pirogues des ennemis avec les tireurs arrivaient sur la plage d’Aorai Tini Au, les guerriers descendaient directement de la montagne par les airs avec chacun un bâtonnet de a’eho , le roseau aux yeux rouge, à la main. A’eho mata ura i te mata ihe to ve ea.

Commentaires

Source :

JAY Henry 2002


2013-08-23T19:08:16+00:00Categories: Espaces naturels, Faa'a, Iles du vent, Mont Marau, Sommet, Tahiti|