La société allemande Société Commerciale d’Océanie a été le premier propriétaire du domaine de Faaroa, mais elle se désengagea rapidement, préférant aux activités de production, celles du commerces
Le deuxième propriétaire, la Société Cotonnière d’Océanie, n’aura pas une durée de vie plus longue que son prédécesseur, et déposera le bilan dès 1912.
L’exploitation du coton pour la fabrication du coton hydrophile se poursuivra après les années 1930.
Ensuite, une cocoteraie fut plantée avec un élevage de bovins pour pourvoir à son entretien. Dans les années 50, les navires des « Messageries maritimes » de Nouméa s’arrêtaient directement à Uturoa pour acheter la viande de boeuf et prenaient les passagers pour Papeete. Mais, le troupeau fut disait-on décimé par une épidémie. II semble plutôt, d’après Philippe Brotherson, que l’épidémie portait des fusils (des chasseurs).

Commentaires

Source : Marna Yanne - Philippe Brotherson