Les anciens habitants de Rapa avaient transformer les montagnes en forts, leurs structures pyramidales rappellent les temples de la civilisation Maya, Aztèques ou Incas et de nos jours nous pouvons encore constater ces réalisations répartis un peu partout sur l’île, on en compte 12 en tout. Ces forts servaient à surveiller les horizons, afin de prévenir les intrusions extérieurs et ils avaient aussi pour utilité d’abriter les différentes tribus qui sont au nombre des forts. Au moment des guerres, les habitants se repliaient sur leur fort afin de se protéger. Sommet Ororangi à 276 m d’altitude.

Commentaires

Source :

HEYERDAHL expéditions 1961-1965 Archeology of Easter island.


2013-08-23T22:16:35+00:00 Categories: Ahurei, Australes, Fortification, Rapa, Sites archéologiques|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1