La grotte Ana Pa’aia, située à la limite des districts de Haapiti et de Maatea, a servi d’abri aux temps anciens car on y a retrouvé de nombreux vestiges de présence humaine.
En avril 1960, l’archéologue Emory, a entreprit des recherches pour localiser et fouiller le site de afin de reconstruire le lointain passé tahitien et d’établir ainsi des liens avec les cultures préhistoriques.

Commentaires

Sources : Société des études océaniennes Bull. n° 152-153 sept. déc. 1965