La grotte de Teruatavae est située en bordure de la piste d’aviation et son entrée affleure le sol. C’est une petite grotte de 3 m de hauteur et 4 m environ de largeur avec une ouverture de 90 cm sur 90 cm. Pour y accéder, le visiteur doit ramper. A l’intérieur se trouvent deux colonnes en pierre, une banquette en pierre taillée ainsi que des stalagmites et des stalactites.

Autrefois des sauvages cannibales vivaient dans cette grotte et adoraient manger les enfants. Ceux-ci disparaissaient souvent et n’étaient jamais retrouvés. Les habitants du village étaient plus civilisés. Ils vivaient de l’agriculture et de la pêche. Ils ne s’entretuaient plus pour se livrer au cannibalisme et se demandèrent qui était l’auteur de ces crimes. Les enfants étaient les plus actifs pour passer sur les rochers à la recherche d’eau de mer pour leur alimentation. Ils partaient souvent à deux pour rentrer seul à la maison.

Un jour, l’auteur fut surpris dans son action ; c’était une des dernières femmes sauvages qui mangeait toujours de la chair humaine. Elle se réfugiait encore dans cette grotte d’accès très difficile. Pour la capturer les villageois ont du l’attirer à l’extérieur et l’attraper à l’aide d’un filet. Elle fut d’abord apprivoisée puis civilisée. On lui donna le nom de Pufenua . Elle ne mangea plus de viande jusqu’à sa mort.
Plusieurs légendes concerne cette grotte mais le thème reste le même : le cannibalisme.

 

Commentaires

Source :

Christine LENOIR Ecole de Motuaura 1977
ERENA Mireta juin 2010


2015-05-19T15:05:06+00:00 Categories: Anapoto, Australes, Grotte, Monuments naturels, rimatara|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1