Les falaises qui dominent Moumu à Makatea sont trouées de grottes et d’abris tandis que certaines zones du plateau et les environs du village de Moumu possèdent des cavernes souterraines.
La dissolution du calcaire a multiplié ces grottes. Certaines ne sont accessibles qu’en bateau. D’autres, sous le niveau marin, n’ont jamais été visitées. Toutes alimentent les légendes et renforcent le caractère mystérieux de Makatea. On raconte ainsi que pirates et galions espagnols y ont jadis caché des trésors. Avis aux amateurs.

Certaines grottes étaient réservées comme sépultures pour les hauts personnages des sociétés polynésiennes pré-européennes. Accrochées en altitude, leurs corps y étaient déposés par les pirimato, êtres de légende capables de « voler » jusqu’aux endroits les plus inaccessibles.

La plupart des cavernes souterraines des environs de Moumu comme celle de Va’i’ata sur la terre Taua contiennent des nappes d’eau où les lumières des visiteurs font refléter une fantasmagorie de stalactites qui pendent du plafond. Ces nappes pouvaient fournir des quantités plus que suffisantes d’eau de consommation à l’abondante population de jadis et ravitaillèrent la nombreuse colonie qui s’établit à Moumu après 1900.

Commentaires

Source :

Julien MAI, maire de Makatea


2016-10-26T12:15:35+00:00 Categories: Grotte, Makatea, Monuments naturels, Moumu, Rangiroa, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1