Plusieurs fosses à culture, maite, se trouvent à l’extrémité sud de l’atoll de Pukarua dans une magnifique forêt primaire avec de nombreux Pisonia. Ces fosses témoignent non seulement d’une ancienne activité de subsistance importante, mais aussi d’une somme de travail impressionnante.

Le principe, consiste à creuser le sol corallien de quelques mètres pour atteindre le niveau de la nappe d’eau souterraine puis de reconstituer une couche de terre végétale en mélangeant de la terre sableuse avec des fragments de plantes ou de feuilles appropriées pour réaliser un bon compost. Dans cette couche de terre fertilisée et régulièrement amendée, étaient cultivés des tubercules comme le taro (Colosia esculenta), le ape (Alocasia macrorrhiza), le matoa (Cyrtosperma chamissonis) mais également d’autres plantes alimentaires comme le pia (Taca leontopetaloïdes) et probablement des bananiers et des auti (Cordyline terminalis).

Commentaires

Source :

École de Pukarua 2000 : "Pukarua mon île"

Jean Michel Chazine -Fosses à culture aux Tuamotu ORSTOM 1988 Photo Eric Vuillermoz


2014-08-24T11:19:17+00:00Categories: Aménagement horticole, Pukarua, Reao, Tuamotu|