Les branches du tumu mape ha’ehaa qui se dresse toujours le long de la rivière Tevainui, au fond de la baie de Faaaha, ont servi de crèche naturelle pour protéger la naissance de Hiro, le héros légendaire de Tahaa.

Quelques mois auparavant, les amours de Moeterauri et de Fa’imano durèrent deux nuits, et Moeterauri dit à Fa’imano avant de la quitter :  » De notre union naîtra un fils, il aura les yeux rouges et portera comme marque de naissance un veri (mille pattes) le long de la colonne vertébrale. Tu l’appelleras Hiro-ma-ho’ata, du nom des ces deux nuits que nous avons partagées”.

Te fanauraa, l’endroit où Fa’imano accoucha est en face de la montagne Mou’a Roa. Au pied de l’arbre, un mape (chataignier tahitien), se trouve toujours la pierre dressée contre laquelle Fa’imano accoucha s’adossa, ainsi que les pierres contre lesquelles elle cala ses pieds et la pierre creuse qui reçut les eaux. On devine aussi l’emplacement probable du fare rau maire ou du fare hua où Fa’imano attendit avec son nouveau-né que le pito (cordon ombilical) se détache et donna à Hiro son premier bain dans la rivière voisine.

Commentaires

Source :

CPSH Te Anavaharau  –  Photos Elsa Fernicle – janv 2011


2016-12-15T14:30:00+00:00 Categories: Faaaha, Iles sous le vent, Légendes îles sous le Vent, Tahaa|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1