Dit également « Marae Pau » (du nom de la terre), deux marae y existent encore.

L’archéologue Bertrand Gérard y a effectué une fouille archéologique dans les années 1970, pour mettre au jour le ahu.

Le marae principal est un grand monument d’une trentaine de mètres de long. Les murs d’enclos ont presque disparus, mais le ahu est bien conservé : appuyé contre la pente, un beau muret de pierres rondes (« à bossage ») et 4 pierres dressées. Cette architecture était réservée aux marae des ari’i.

Non loin, un petit marae tout simple, un simple pavage et deux pierres dressées, lui est associé.

Commentaires

Source :

SCP Inventaire archéologique de Teva i Uta - 2005


Bertrand Gérard 1978


2013-08-23T23:17:45+00:00 Categories: Iles du vent, Marae, Mataiea, Sites archéologiques, Tahiti, Teva I uta|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1