En pleine zone résidentielle, dans le lotissement Terorotua quelques pierres éparses sont disséminées sur une grande pelouse à l’ombre des manguiers. Ce sont les derniers vestiges du marae Afarerii. Parmi celles ci on peut remarquer une pierre polissoir qui servait, comme son nom l’indique, à polir les faces coupantes des herminettes.
Ces pierres, dernier symbole de ce lieu chargé d’histoire, ont permis, jusqu’à maintenant, à ce site de résister aux assauts de l’urbanisation.

Commentaires

2013-08-23T21:09:04+00:00 Categories: Iles du vent, Marae, Papara, Sites archéologiques, Tahiti, Tarirea|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1