Une expédition salvatrice. A deux cent mètres du marae Tahiriura du côté montagne et à quelques mètres de la route traversière, on accède au Marae Haena . Taetaeparaoa est le nom de la sorcière redoutable et surtout cannibale qui semait la terreur dans le village de Nahiti o Rono. Haena est un lieu où les victimes étaient tuées et mises au four. On peut imaginer encore sur ce site les restes d’un ancien four où l’on cuisait de la chair humaine. La table de Haena a été déplacée depuis.

La légende raconte que Narai, un natif de Raivavae arrive de nuit à Tubuai en pirogue double avec sa petite armée. Il s’approche d’ une des maisons de Nahiti o Rono et découvre une famille apeurée qui lui raconte en pleurant ce qui doit se passer le lendemain. Les soldats de Haena vont venir capturer leur jeune fils. Narai décide de mettre en place une stratégie. Il conduit la famille en pirogue double au milieu du lagon pour la mettre en sûreté. Les soldats de Haena finissent par découvrir ceux qu’ils recherchent sur le lagon. Ils se jettent à l’eau mais sont aussitôt assommés par les guerriers de Narai. Ce dernier tue la sorcière et prend possession du village et des environs. Ces terres s’appelleront par la suite Mahu, du nom du 4ème fils de Narai. A chaque grande manifestation la population de ce village se présente sous le nom de  » Tamarii Narai  » ( enfants de Narai).

Commentaires

Source : Jacques TURINA - Olivier BABIN - Raymond GRAFFE 2006
Titaha Temarohirani

2016-10-20T08:09:07+00:00 Categories: Australes, Mahu, Marae, Sites archéologiques, Tubuai|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1