L’archéologue américain Emory qui visita l’île de Makatea en 1930 signale qu’à cette époque la population se souvenait de l’existence de deux marae à Moumu, les marae Matapa-rei-hau et Aputera’i. En 2005, des vestiges d’un marae sont retrouvés en bordure de la falaise de Moumu, sur la terre dite « Teniania ». Il doit s’agir d’un de ces deux marae.

Le marae est constitué de plusieurs éléments :
– un enclos de 4 m sur 2 m constitué avec de gros blocs de corail dolomité de 1 x 1 m, rempli de terre et de cailloux.
– un mûr de 7,60 m de long pour 30 cm de large, composé de deux à trois assises ;
– une grande surface plane de 40 m² pavée en dalle de corail ;
– une pierre dressée de 1 m de hauteur et 55 cm de largeur à la base et 65 cm au sommet, qui semble avoir été fracturée pour obtenir une forme spécifique.

Commentaires

Source :

Pierre Verin Notes archéologiques - SEO bull. 139 p 51 - 1962 Kenneth Emory - Tuamotan Stone Structures, Bishop Museum N°118 1934 Inventaire du patrimoine de l'île de Makatea, Paul Niva et Elie Poroi, Associations Tuihana et Terauatiati - 2005


2013-08-24T00:33:11+00:00 Categories: Makatea, Marae, Rangiroa, Sites historiques, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1