Le marae Harii est sans doute l’un des sites les plus intéressants de l’île de Tubuai. Non seulement pour sa pierre sacrée destinée aux accouchements des arii, mais surtout pour son organisation et son importance spirituelle. C’est le marae royal que les visiteurs ne pouvaient atteindre qu’après avoir suivi tout un parcours spirituel dénommé depuis le “sentier des ancêtres”.
Une fois, couronnés sur le marae Heiata, purifiés dans la rivière Mataura et avoir déposé une pierre sur le marae Taputapuatea, ils atteignait leur but, le marae royal Harii ou les attendait le roi.
Le marae Harii qui est relativement bien conservé présente trois côtés ayant toutes leurs dalles. Ces dalles dépassent souvent 2m de haut. Dimensions : le côté est (côté n’ayant pas de dalles) à 9m, le sud 11 m, l’ouest 10 m et le nord m (côté où se trouvent 2 entrées, dont en face de l’une, sur le côté opposé se dresse une dalle pointue portant sept stries gravées de 1m50 de haut). Sur le côté nord est visible un chemin d’acces se prolongeant en une allée extérieure dallée longeant et contournant le côté nord jusqu’à l’extrémité du côté ouest.
En face à 20 m, de l’autre coté de l’ancienne route se situe un autre marae constitué de petites dalles, délimité de 13 x 7 m.

Site classé n°158 par l’arrêté n°865 a.p.a du 23/06/52

Commentaires

Source : GRAFFE Raymond CPSH 1983 Archéologie de Tubuai et Rurutu Titaha Temarohirani
2016-12-26T18:05:16+00:00Categories: Australes, Marae, Sites archéologiques, Taahuaia, Tubuai|