Le marae Matairea est situé au cœur de l’unité hôtelière (Papara Village) de monsieur Thomas Chave, qui l’a agrémenté de structures annexes traditionnelles telles que fare tupapa’u (maison pour les morts), fare tutu (cuisine) et fare va’a (hangar à pirogues) à des fins touristiques.
Il a été restauré par le Département Archéologie (C.P.S.H.) en 1983.

Le marae mesure 35 m de long pour 15 de large, avec deux pierres assez imposantes aux angles. Le mur d’enclos est à double-parement, et mesure 75 cm de hauteur. Il est construit de pierres rondes naturelles dites « à bossage », qui étaient réservé aux ari’i(roi, chef). La cour épouse le pendage du sol et a une superficie approximative de 340 m2. Le ahu (autel) placé à une extrémité de la cour, partie la plus sacrée du marae) qui jouxte le mur postérieur est une plateforme de 80 cm de haut. Deux pierres étaient dressées devant.

Ce grand marae situé sur un promontoire, à l’entrée de la grande vallée de Taharu’u, appartenait à un chef de Papara. Des terrasses étaient situées dans les environs de ce marae, mais elles ont été détruites depuis.

Commentaires

Source : Département Archéologie 1983 – Papara. Thomas Chave (2 p.)
CHAVE Hiria

2013-08-23T21:11:34+00:00 Categories: Iles du vent, Marae, Papara, Sites archéologiques, Taharuu, Tahiti|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1