Le marae Nonohaura, situé sur la terre Vairo dans le district d’Anau, puise ses origines dans la légende du veri ou scolopendre.

Il a été pendant longtemps l’un des marae les mieux conservés de l’île. Les dalles étaient à l’origine fermement liées. La courbure du côté de chaque pierre étant ancrée dans la partie concave de la dalle voisine. Quelques os humains ont été trouvés sur le ahu (autel).

 

Commentaires

Source :

Kenneth Emory, marae de Bora Bora - Bull. de la Société des Études océaniennes n° 146/147 de mars-juin 1964


2013-08-24T01:09:07+00:00Categories: Anau, Bora Bora, Iles sous le vent, Marae, Sites archéologiques|