Le marae national Nu’urua, situé dans la commune de Haapiti, appartenait au chef Puna i Teraitua i Nu’urua, (trompette au-dessus du ciel des dieux). On dit que le dieu de l’océan, Ruahatu, regarda la terre, brisa le récif pour créer la passe Taota et éleva les pierres pour marquer les coins de son marae où il fut par la suite vénéré.

Le site actuel de Nuuroa comprend trois marae et un alignement de blocs de corail taillé. L’ensemble est situé au bord du lagon, à côté d’un terrain de foot-ball et de la plage de Nuuroa, en face de la passe de Taota. On y voit actuellement deux constructions restaurées, à trois niveaux, devant lesquelles deux pierres sont dressées, dont l’une est brisée et l’autre porte des pétroglyphes – l’un est une tortue.

Le marae Nu’urua comporte un autel des sacrifices humains, près de la paroi intérieure du ahu et juste à coté une grande pierre, l’Ofai Ho’ipû en basalte de 2,50 mètres de long qui était autrefois dressée dont la surface est percée de très nombreux petites trous.

Au bord de la mer s’élève un impressionnant amoncellement de blocs de corail, se prolongeant par une autre ligne de blocs éboulés. Entre les deux ensembles, un hotu (barringtonia asiatica) centenaire au tronc gigantesque, veille sur ces vestiges.

Ce marae est le deuxième par sa taille après celui de Mahaiatea à Papara (Tahiti). Il mesure 65 mètres sur 101 mètres, avec un ahu de 7 mètres de haut. Il était à l’origine composé d’un grand marae adossé au bord de mer, complété par deux marae de petite taille, un paepae (plate-forme pavée) et un fare pote’e (salle de réunion ovale).


Commentaires

Source :

EDDOWES Mark. Marae Nuurua – aout 1999
EMORY Stone remains in the Society Islands, Bernice P. Bishop Museum, Bulletin 116, Honolulu, Hawaï 1933.
HENRY Teuira. Tahiti aux temps anciens CPSH 1977
MANU-TAHI Ch. Teriiteanuanua. L’histoire des sites et des ancêtres de Moorea 2005


2016-04-07T09:46:16+00:00 Categories: Marae, Moorea, Varari|
3 Partages
Partagez3
Tweetez
Enregistrer
+1