A chacun son destin : ça passe ou ça casse…
Le marae Potuitui est situé au bordure de l’océan à proximité de la route de ceinture. C’est le marae des gardiens qui surveillent la mer du côté Est. Il reste beaucoup de dalles qui en indiquent le contour, l’une d’elles a 2,50 m de hauteur.
Le marae Potuitui fait partie d’un ensemble de sites que l’on pourrait dénommer « le sentier des ancêtres ». Il constitue la première étape d’un rituel d’accueil des étrangers qui débarquent sur l’île. Les visiteurs de marque qui arrivaient en pirogue étaient portés sur les épaules, pour ne pas qu’ils touchent pas le sol, car la coutume disait que la terre que le roi foulait, devenaient automatiquement sa possession. Ils étaient déposés devant l’une des deux grandes pierres de ce marae. La première en forme de fauteuil (photo 2) permettait à l’étranger de se reposer s’il portait un message de paix. Dans le cas contraire, c’est sur la seconde pierre (photo 3) que s’interrompait définitivement son voyage, le crâne fracassé.
Les rescapés se rendaient ensuite sur le marae Heiata pour être couronnés avant de poursuivre le chemin jusqu’au marae royal.
Une vieille maison datant de 1900 a été construite sur ce marae sur le marae.

Site classé n°154 par l’arrêté n°865 a.p.a du 23/06/52

Commentaires

Source : Jacques TURINA 2006 GRAFFE Raymond CPSH 1983 Archéologie de Tubuai .p 116 et p 123, plan p 131 Robert AITKEN Ethnology of Tubuai Bishop Museum 1922 p 137
2013-08-23T21:46:52+00:00Categories: Australes, Marae, Sites archéologiques, TaahuEia, Tubuai|