Teuira Henry dans Tahiti aux temps anciens, cite un seul marae pour l’atoll de Hikueru, le marae Pou-topu (pilier qui croît). Lors des prospections archéologiques en 1990, ne sont apparus que quelques vestiges qui faisaient davantage penser à un cimetière.

Hiku-eru (sept excavations)
Les terrains de réunion sont Te-moko-hiku-eru (la boxe à sept excavations) et te-mahae-o-more-te-aura’a (déchirant les feuilles tombées qui conviennent)
L’eau Oro-i-Kama (vie sans enfant)
Le marae Pou-topu (pilier qui croît)

Commentaires

Source :

HENRY Teuira 1962 Tahiti aux temps anciens Société des Océanistes p 115


2013-08-23T23:02:24+00:00Categories: Hikueru, Marae, Sites archéologiques, Tuamotu|
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1