A cet endroit situé en bord du lagon s’élevait au temps ancien, lorsque le district de Pare regroupait Arue et Pirae, le grand marae Taputapuatea de Pare. Ce marae été fondé à partir d’une pierre provenant du marae Taputapuatea de Raiatea, ce qui lui a donné son nom. Le vrai nom donné cette place est Vai roa. Effectivement, on peut voir quelques très grosses pierres noires qui auraient résisté aux nombreux travaux réalisés dans ce site et de nombreux ossements sont enfouis dans le sol de la pointe. Sous un manguier se trouve une grosse pierre noire dont la force iirait à ‘Aorai, puis serait retransmis de Aorai jusqu’au marae de Tevaiotoa (Teva i uta) à Raiatea, puis du marae de Teva i uta, va vers le marae national de Taputapuatea à Raiatea et de là vers Aoteaua en Nouvelle Zélande, dans la vallée sacrée située Aka Maraka Raka avant de revenir à Taonua. Cette vallée sacrée, réservée à la famille royale est protégée des visiteurs opportuns pas des sables mouvants dans lesquels ils s’enfoncent.

Commentaires

2013-08-23T21:40:01+00:00 Categories: Iles du vent, Marae, Pirae, Sites archéologiques, Taaone, Tahiti|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1