Une étape incontournable pour les visiteurs pacifiques. Le marae Taputapuatea constitue la quatrième étape du sentier des ancêtres. Une fois couronnés sur le marae Heiata et purifiés dans la rivière Matarau, les visiteurs venus d’autres archipels étaient conduits sur le marae Taputapuatea avant de se rendre au marae royal Harii. Ils n’arrivaient pas les mains vides, mais généralement avec une pierre représentant symboliquement leur fenua (leur île, leur terre). Sur le site, on trouve encore des pierres de nombreuses autres îles, de Maupiti, des Marquises et même une provenant des îles Fidji, assurent les traditions. Après leur visite au roi de Tubuai et avant de quitter l’île, ces mêmes visiteurs repassaient pour une nouvelle cérémonie par le marae Taputapuatea.

Coté océan, on peut voir une pierre de 80 cm de coté un peu encastrée dans un arbre qui symboliserait les Tuha’a Pae, la pierre aux cinq doigts (photo 2). Elle a la forme, effectivement, d’une sorte de main géante imprimée en creux, représentant les cinq îles de l’archipel des Australes : Rurutu, Raivavae, Rimatara, Rapa et Tubuai.
On peut aussi admirer une impressionnante pierre de 80 cm de hauteur à visage humain (photo 3).

Site classé n°160, par l’arrêté 865 du 23 juin 1952.

Commentaires

Source : Jacques TURINA - Olivier BABIN - Raymond GRAFFE 2006
GRAFFE Raymond CPSH 1983 Archéologie de Tupai et Rurutu

2013-08-23T21:48:54+00:00Categories: Australes, Mahu, Marae, Sites archéologiques, Tubuai|