Dans ses notes manuscrites sur l’atoll de Rangiroa, l’ethnologue Pierre Ottino, cite un marae Tenono qui se trouverait à Mataiva. Ce marae était un marae ‘ino, considéré comme un lieu funeste sur lequel les prêtres tahu’a préparaient les maléfices moki.
Pour l’instant, malgré de nombreuses recherches, il reste toujours caché.

Commentaires

Source : OTTINO Paul - Notes sur l'ethno-histoire de Rangiroa - 1965 (non publiées)
2015-07-01T22:43:04+00:00 Categories: Marae, Mataiva, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1