Claires lumières pour Saint-Claire.
En mars 1990, Deanna de Marigny a réalisé, avec l’aide des soeurs clarisses, une magnifique mosaïque destinée à parer la façade du monastère Saint-Claire de Outumaoro. Un mois seulement a été nécessaire à l’exécution de cette oeuvre majestueuse. Elle représente Saint-Claire, grandeur nature, la nativité (photo 2) et une branche d’arbre à pain (uru)(photo 3)

Ce premier monastère féminin des îles polynésiennes, celui des sœurs clarisses,s’est implanté en 1981 sur les hauteurs de Punaauia (Tahiti). Il est dédié à Sainte-Claire, de son vrai nom Claire Favarone Offreduccio, qui appartenait à une famille noble et puissante d’Assise. A 18 ans, attirée par Dieu, elle quitte famille et fortune et se retire dans le silence au monastère Saint Damien, dans la campagne d’Assise. Elle y vivra 42 ans. Très vite d’autres jeunes filles sont entraînées par son exemple. Aujourd’hui, plus de 18000 clarisses , réparties à travers les cinq continents, ont pour unique trésor, le Seigneur Jésus et son évangile.

Commentaires

Source : Deanna de MARIGNY : www.vitraildetahiti.com