Il existe à Ra’iatea une péninsule appelée Motu Tapu qui était l’endroit où Ru et Hina rangeaient leur pirogue, et il existe également une passe appelée Te-ava-oHina qu’ils utilisaient pour aller en mer.
Non loin de Motu Tapu se trouvait un endroit appelé Tutura’a-hau-a-Hina où elle aurait fabriqué et étendu son tapa.
On savait également où se trouvait autrefois l’arbre dont elle utilisa l’écorce pour faire du ahu-pu’upu’u (tapa blanc) et, sur cet emplacement se trouve une roche appelée Te-hune-`uru-a-Hina (le coeur du fruit de l’arbre à pain de Hina), à cause de sa forme.
Motu Tapu est, à l’extrémité nord de la ville d’Outumaoro (Uturoa) la dernière escale de Hiro le Grand navigateur qui, avant de parcourir l’espace polynésien, profita des délices de l’incomparable Hina en compagnie de laquelle il quitta nos rivages franchissant l’introuvable Ava o Hina.

Commentaires

Source : Henry Y. Tahiti aux temps anciens SO p 482
2018-02-17T07:09:41+00:00Categories: Espaces naturels, Iles sous le vent, Motu, Raiatea, Uturoa|