À la pointe Hauru, les deux motu jumeaux de Fareone (ou Tarehu) et Tiahura (ou Motu iti) sont situés au nord-ouest de l’île de Moorea et à la pointe nord nord-ouest de la section de commune de Haapiti. Ils sont distants de 400m de la cote et se trouvent séparés du par un chenal de 80m de large.

Le motu Fareone est vu le premier lorsqu’on arrive de Paopao par la route de ceinture. Il est très vite perdu de vue car à cet endroit la route de ceinture fait un tournant très prononcé et s’éloigne dans la direction opposée. On peut l’aborder le motu par le sud, l’est et l’ouest. Au nord, un récif corallien rend plus difficile l’accès en bateau. Les motu sont bien protégés car ils ne sont pas situés à proximité d’une passe. Un récif les protège au nord et les courants éventuels en provenance de cette direction s’engouffrent dans le chenal existant entre les deux motu.

Les couchers de soleil de ce côté-ci de l’île sont spectaculaires et on peut souvent observer le « rayon vert » au moment où le soleil disparaît à l’horizon.

Le petit îlot sablonneux près de la passe de Taotai s’appelle motu Iriora. Le 1 er juin 1769, le Capitaine James Cook envoya quelques scientifiques dans « l’île de York » (c’est ainsi que les Anglais appelaient Moorea) pour observer le passage de la planète Venus. Ils campèrent sur Iriora et installèrent leurs télescopes pour le passage attendu le 3 juin.

Commentaires

Source :

SNC Pae Pai Pae Uta, 1997 Parc marin


service du tourisme


2013-08-23T19:06:10+00:00Categories: Espaces naturels, Iles du vent, Moorea, Motu|
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1