Sur le platier de la pointe Tehiku, émergent deux gros rochers de quatre mètres de diamètre.
A cause de leurs aspects identiques, ils sont appelés le rocher des jumelles, Na ruahine.
Lorsque le Maraamu souffle fort, la pierre Naruahine émet un sifflement  » ou-ou-oui…  » et on entend le bruit de la vague qui résonne en percutant la pierre.

L’autre extrémité de l’atoll de Hao, au Nord, est également marquée par une pierre symbolisant une femme : la pierre Opotiki.

Commentaires

Source : Olivier Babin 2001
2013-08-23T22:58:32+00:00Categories: Hao, Sites insolites, Sites légendaires, Tuamotu|