Le Ngaio appartient à un genre représenté par 3 espèces sur 4 îles de l’archipel des Australes, Rapa, Raivavae, Rurutu et Rimatara. L’espèce de Raivavae est endémique à son île et nommée Ngaio par ses habitants.
Elle a la caractéristique de posséder un bois de coeur odorant à l’image de celui du santal mais dont l’odeur est bien différente de celle du santal. Néanmoins, ce bois est parfois utilisé pour adultérer le bois de santal. C’est pour cette raison, qu’il est appelé le bois de santal bâtard.
Il se développe sur les motu ou les zones rocheuses du littoral ou des sommets. La dégradation des forêts naturelles de l’île par les feux et le surpâturage herbivore (chèvres) a fortement réduit les populations de cette espèce remarquable.

Commentaires
2016-10-20T08:09:16+00:00Categories: Australes, Flore de Tahiti, Raivavae, Rareté botanique|