L’oranger a été introduit par Cook. Le docteur Johnstone introduit l’oranger et le mandarinier.
Ce bel arbre s’est insensiblement disséminé sur tous les points de Tahiti et a pénétré aussi dans les autres îles de l’archipel à Huahine, Raïatea, BoraBora, Maupiti. C’est au long des plages de Tahiti et à l’entrée des vallées qu’il était le plus abondant.
Celui qui pousse au fond des vallées, se rencontre au point où les tahitiens se reposaient lors de leurs excursions dans les montagnes.
L’autre mode de dissémination est dû, chose singulière, aux hostilités qui, à diverses reprises, ont régné entre les français et les tahitiens. Les troupes françaises occupant les plages, les tahitiens, contraints de gagner le centre de l’île, allèrent camper sur des plateaux ou des cols peu élevés, ou se réfugièrent dans des cavernes éloignées et connues d’eux seuls. Des orangers en bouquets plus ou moins touffus signalent aujourd’hui ces emplacements. Comme exemples, nous pourrions citer ceux du plateau du Tamanu, ceux de Anaorii, au fond de la vallée de Papenoo, etc.

Commentaires

Source : CUZENT Gilbert, Archipel de Tahiti
2013-10-05T19:43:45+00:00Categories: Arbre, Hitiaa O Te ra, Iles du vent, Papenoo, Tahiti|