Un second marae encore assez bien conservé se trouve entre l’aéroport et le bout de l’atoll de Pukarua, pas loin à l’Est du marae Haeragi. L’archéologue K. Emory qui le vit en 1947.
C’est un amoncellement de pierres de 10 pieds de longueur, 5 de largeur et 2 de hauteu, sans pierre dressée.
Ce marae était dédié aux tortues, urua, et aux autres grands poissons.

Commentaires

Source : K. Emory Tuamotuan Stones structures Bull. 118 p 76
Photo Eric Vuillermoz 2005

2013-08-23T23:06:10+00:00Categories: Marae, Pukarua, Reao, Sites archéologiques, Tuamotu|