Les pics de Hatiheu sont bien connus des touristes qui tentent toujours d’obtenir des cartes postales les représentant. Outre leur beauté naturelle, ils renferment des niches funéraires et sont cités dans la tradition locale.

Du bord de l’une des plus hautes, à 700 ou 1000 mètres d’élévation environ, une vierge abaisse son regard insignifiant, comme une pauvre poupée perdue, oubliée là par un enfant géant.

Commentaires

Source :

Robert louis Stevenson, Dans les mers du sud.
Photo Purutaa : auxmarquises.wordpress.com


2013-08-23T19:13:31+00:00Categories: Espaces naturels, Marquises, Nuku Hiva, Sommet|