Un sport ancestral, très prisé par beaucoup de personnes de nos jours. Site No I. Plate-forme d’archer. Au bord du lagon dans le fond de la baie sud-est. La plate-forme est orientée sud-ouest nord-est et présente sur sa partie antérieure lune forme en croissant . La base (côté est) a 4m20 de longueur et à partir de celle-ci la plateforme s’évase Iégèrement pour atteindre une largeur de 5m20 à la naissance des branches et de 5m50 à leur extrémité. La longueur maximum est de 7m. Tout le pourtour de la plate-forme est bordé de dalles de corail enfoncées dans le sol sur leur bord ; la hauteur de ces dalles au-dessus du sol ne dépasse pas une vingtaine de centimètres. Seules les allées sont pavées. Il existerait une allée latérale seulement, celle qui correspond au coté du lagon, d’où arrivaient ceux qui se rendaient à Tiaraunu pour pratiquer le tir à l’arc. Selon ELLIS et MOERENROUT, le tir à l’arc était autrefois le sport sacré des ari’i et des ra’atira qui se retiraient à l’écart du commun pour pratiquer leur distraction ; ces exercices virils étaient précédés de cérémonies purificatoires sur le marae voisin. Il semble donc que les chefs de Pare avaient élu pour pratiquer leur sport favori un atoll isolé.

Commentaires

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1