D’un belvédère à l’autre, une voie de plus de 8 km serpente entre les feo de Makatea. Le paysage uniforme traverse l’ancien fond du lagon, porté en altitude, percé des fosses d’extraction du phosphate.

Au bout du plateau, le chemin profite d’une anfractuosité dans la falaise pour descendre vers la petite plaine orientale en se faufilant entre les calcaires. L’ancien escalier, qui permettait de descendre les 80 m séparant le plateau du récif frangeant, est encore visible, bien qu’une partie des marches ait été recouverte de terre lors des dynamitages de la construction de la route en 1997. En descendant la côte, le contraste entre le plateau silencieux, aride, et la plaine côtière à la végétation luxuriante, animée du bruit des déferlantes se fait sentir. Trois kilomètres de plage de sable blanc corallien, blanc et rose, totalement inhabités, renforcent, s’il le fallait, une impression de bout du monde.

Commentaires

2015-11-10T10:33:30+00:00 Categories: Makatea, Sentier, Tuamotu, Vaitepaua|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1