Une petite œuvre d’architecture. Le sentier Teramapiko de Taku permet de se rendre du village de Taku situé sur la côte Est de Mangareva au village de Rikitea situé sur la côte Ouest, en passant par le col.
Les missionnaires, et particulièrement Urbain de la Tour, ont conçu un remarquable réseau de sentiers pavés autour de l’île en s’appuyant sur les tracés des chemins traditionnels. Ces sentiers, surélevés pour mieux permettre l’écoulement des eaux de pluie, ont été réalisés vers 1840, un peu à la manière des voies romaines au moyen, de pierres plates soigneusement posées bord à bord, avec de solides bas côtés et des rigoles pour drainer les eaux de ruissèlement.
Les principaux  » pavés  » sont ceux de Gatavake, de Kirimiro, de Taku, d’Atituiti, de Rikitea à Atirikigaro. L’inauguration de ces “voies pavées” eut lieu au début de l’année 1861

Commentaires

Source : LAVAL Mémoires. Intro. du père O’REILLY p CX
Plan de situation des biens territoriaux BAC mai 1976
DUMONT D'URVILLE, Histoire du voyage, t. 3, p. 156
SCHMIDT Bruno - Rikitea 1998

2016-10-20T08:09:14+00:00 Categories: Espaces naturels, Gambier, Mangareva, Sentier|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1