Une belle œuvre d’art longtemps négligée. Ces récipients, appelés tanoa, servaient à recueillir et conserver l’eau. Ce tanoa, récipient taillé dans la pierre, a été retrouvé fin 1999 au lieu dit Ragagu. Il servait de mangeoire pour les canards de Rota Guilloux, la mère du politicien Francis Sanford (1912-1996).
Il se trouve actuellement dans une place plus digne, devant le presbytère et l’évêché de Rikitea en attente d’une place encore plus honorable au Musée.

Un trou naturel dans un rocher à Agakauitai est considéré comme étant le tanoa d’un ancien dénommé Kura-tinaku.

Commentaires

Source :

EMORY 1934 - Ethnology of Mangareva, Bishop Museum, Bull. 157 p 218


2014-08-24T10:14:33+00:00 Categories: Archéologie divers, Gambier, Mangareva, Rikitea|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1