Le Taraire est un petit badamier ou autera’a aux amandes comestibles, indigène en Polynésie française et restreint aux motu des atolls de l’Ouest des Tuamotu (Tikehau, Rangiroa, Makatea, Anaa) et à ceux des îles de la Société (Maupiti, Bora Bora, Huahine, Tahiti, Moorea, Tetiaroa). Il est aisément reconnaissable par ses petits fruits rouges de l’ordre d’un cm de long.
Souvent éliminé au profit de la cocoteraie, il n’est plus présent à Rangiroa que sous la forme de pieds isolés disséminés sur différents motu et souvent en sursis. En 2002 et 2003, une plantation de plusieurs centaines de pieds de Taraire issus des semences récoltées sur divers pieds a été réalisée à Rangiroa par les agents de l’antenne locale du Service du développement rural. Cette plantation a pour but la production de bois d’ébénisterie mais également celle d’amandes aux propriétés médicinales annoncées dans d’autres états du Pacifique.

Commentaires
2015-06-15T09:54:34+00:00Categories: Flore de Tahiti, Rangiroa, Rareté botanique, Tuamotu|