Un itinéraire bien précis.

Selon la tradition orale polynésienne, le point de départ des âmes se situe en général à la pointe nord-ouest de chaque île et sur lequel les seuls éléments lithiques sont deux pierres Te òfaì ora (la pierre de vie) et Te òfaì pohe (la pierre de mort).Ces pointes sont appelées Tereià dans les îles de la Société.

La pointe Tareia ou Tereià de Patio, située au nord-ouest, serait le lieu d’envol des âmes, Rereraa varua, de l’île de Tahaa. L’âme, après s’être séparée de ses enveloppes et coquilles temporelles (tino, vaite, mauri), effectue un parcours précis à l’intérieur de son mata’einaa (district), puis se dirige vers la pointe ; c’est là qu’elle se recueille, fait le bilan de son incarnation et comprend ce qu’elle a accompli. Elle se concentre alors et prend, parmi les différentes voies, celle qui la mènera à Rohotu, Hawaiki, Te Pö.

Commentaires

Source :

Association Rohutu no'ano'a 2006, www.rohutu.com -
HENRY Teuira : TAHITI aux temps anciens, Société des Océanistes, 1968, notions d’une vie future p 208 & 209. -
LEVERD, André : Croyances relatives aux âmes et à l’autre vie chez les polynésiens, réédité in BSEO n°248, sept 1989, p 129 à 139


0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1