Pierre Loti, pseudonyme de Louis-Marie-Julien VIAUD, marin, écrivain et dessinateur (1850-1923) fit deux séjours à Tahiti, en 1872, pour une durée totale de soixante quatre jours à Papeete où il fréquenta aussi bien les fonctionnaires que la cour de la Reine Pomare IV, où il se fit de nombreux amis. Connu, entre autre, pour son roman intitulé Le Mariage de Loti, dont l’édition originale parut en 1879 sous le titre de Rarahu, idylle polynésienne, il raconte la liaison entre un officier de marine et une Tahitienne.

Loti l’a avoué lui-même : « le fond de l’histoire n’est pas vrai, la vérité n’est respectée que dans les détails et j’ai combiné plusieurs personnages réels pour en faire un seul : Rarahu ; et, cela me semble une étude assez fidèle de la jeune femme maori. A Tahaa, par contre, la légende populaire vous affirmera que Rarahu a bel et bien existé.

La tombe de Rarahu se situe dans la cour de Roti Ebb. Appareillée d’un simple entourage de pierres et bordée de auti, c’est un des monuments les plus célèbres de l’île et ses habitants ne manqueront pas de vous le faire rappeler.

Commentaires

Source :

Service du tourisme
Photo Elsa Fernicle - janv 2011


2016-10-20T08:09:00+00:00 Categories: Iles sous le vent, Sites historiques, Tahaa, Tombe, Vaitoare|
1 Partages
Partagez1
Tweetez
Enregistrer
+1