Au XVIII siècle, le district de Anuhi, l’ancien nom de Pueu était sous la tutelle de la dynastie des Vehiatta de Tautira. En 1844. une partie de la population prit part à l’attaque du fort de Taravao Mais Matataia, cheffesse du village, peu favorable à la guerre, fit sa soumission au gouverneur Ariiat dès 1845, puis resta fidèle au Protectorat.

Le marae Taharoa, du nom de la terre ou il repose, s’étendait jusqu’à la rivière, il ne reste malheureusement aujourd’hui que l’autel, certaines de ses pierres ayant été utilisées pour la reconstruction du pont de Pueu au temps de Francis Sanford. Une première restauration a toutefois été effectuée vers 1975, avec l’aide de Raymond Graffe.

 La mairie tres discrète se cache dans un grand jardin, regorge d’arbustes et de nombreuses plantes diverses (pourpiers, pervenches..) dont un cocotier  planté par Jean Juventin, maire de Papeete à l’époque. La Mairie, construite en 1946, était à l’origine l’école de « Na Tamarii manea », un nom que les élus communaux ont souhaité conserver.

Le remarquable temple de l’église évangélique, si caractéristique, a eté reconstruit il y a quelques années exactement à l’identique du premier bâtiment.

Commentaires
2013-08-24T13:24:43+00:00 Categories: Sites historiques, Village|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1