Les pains de sucre de Ua Pou, « neck » ou vestiges des anciennes cheminées volcaniques, furent maintes et maintes fois notées par les visiteurs, des premiers explorateurs à nos contemporains; elles constituent l’intérêt géomorphologique majeur de cette île, et sont probablement le sanctuaire d’une flore inconnue ou méconnue. Des sportifs allemands ont entrepris il y a quelques années l’escalade de ces pains de sucres. Depuis régulièrement des alpinistes germaniques viennent conquérir ces sommets marquisiens bien particuliers.

Commentaires

2017-05-24T14:52:37+00:00Categories: Marquises, Sommet, Ua Pou|