Le patrimoine pittoresque, également appelé patrimoine ordinaire, concerne les lieux ou éléments matériels qui, sans être d’une haute valeur historique, ont une grande valeur affective pour la population locale.

Phares

De nombreux phares ont éclairés ou éclairent les cotes des îles de la Polynésie française. Les plus vieux étaient alimentés en bois, les nouveaux brillent grâce au soleil.

Fours & Séchoirs

Les fours étaient destinés à cuire le pain, mais quelques uns servaient à fabriquer de la chaux. Les séchoirs à coprah ou à bananes utilisent l’énergie solaire depuis toujours.

Places publiques

Les polynésiens ont toujours aimé se rencontrer dans des lieux ombragés. Malheureusement l’urbanisation à détruit ces petits coins sympathiques, sans pour autant en recréer de nouveaux.

Villages

Les villages polynésiens sont en constante évolution pour s’adapter aux nouveaux modes de vie ou s’installer dans des zones plus sûres. Malheureusement beaucoup ont perdu leur charme d’antan.

Puits & Citernes

L’eau est un présent de la nature difficile à obtenir dans nos iles. Des puits sont creusés pour atteindre l’eau des nappes phréatiques ou des citernes construites pour recueillir l’eau de pluie.

Commerces

Ces anciennes boutiques aux devantures en bois, qui s’effacent souvent derrière des panneaux publicitaires, sont depuis des années le lieu de rencontre de la population.