Bien protégée de la houle et du vent, la magnifique baie de Anaho de Nuku Hiva avec sa plage de sable blanc, est bordée du seul platier corallien des Marquises. Un petit hameau s’étire au bord du littoral. L’accès se fait en bateau, depuis Hatiheu ou à pied, moyennant une bonne heure de marche, en suivant la piste au départ de Hatiheu par le col de Teavaimaoaoa.

L’écrivain Robert Louis Stevenson décrit cette baie de Anaho qu’il a parcouru en juillet 1888 :

« De cet endroit un peu (hum) à l’écart, j’écris pour vous dire comment ça va. C’est une véritable escroquerie ! car j’ai choisi ces îles en tant qu’ayant la population la plus bestiale et au contraire ils sont de loin bien meilleurs et beaucoup plus civilisés que nous. Je connais un vieux chef, Kooamua, un grand cannibale à ses heures, qui a mangé ses ennemis même pendant qu’il revenait de la maison où il les avait tués, et c’est un monsieur parfait et excessivement aimable et simple : certainement pas un imbécile.
Le climat est délicieux ; et le port où nous nous trouvons est un des endroits les plus merveilleux et imaginables. Hier soir nous avions un groupe de naturels à bord ; bons moments. Nous avons un dieu indigène ; très rare maintenant. Très rare et également absurde à regarder. Ce genre de travail n’est pas favorable à la correspondance : il me prend toutes mes faibles forces pour aller voir aux environs et revenir ensuite à la maison noter l’étrangeté qui nous entoure. Je ne devrais pas me demander si un jour l’ennui est tout de même passé par ici. Je pourrais nommer une nation qui n’est pas la bien aimée dans certaines îles – mais ça ne se sait pas ! Étrange : comme nous, peut-être, en Inde !
Amitié à tous et beaucoup à vous-même. »

Deux clichés du postier-photographe Henri Lemasson, de 1898 et de 1904, illustrent cette baie.

Commentaires

Source :

Purutaa Marquises http://tahitinui.blog.lemonde.fr


2016-10-20T08:08:01+00:00Categories: Baie, Hatiheu, Marquises, Nuku Hiva|