La baie de Vaipaee située sur la côte Sud de l’île de Ua Huka est surnommée la baie invisible. Elle doit son étroitesse aux épanchements des deux volcans tardifs qui l’encadrent, de part et d’autre, et qui l’ont ainsi fortement comprimée. Elle est donc étroite mais cependant la houle du large y pénètre facilement. Une rivière importante y déverse de nombreux dépôts terrigènes. Elle n’abrite aucun récif. La houle assez forte et les apports terrigènes trop importants ont sans doute empêché l’installation de formations récifales.

Le point de vue sur la baie

A gauche de la baie, après le quai, un escalier en béton grimpe à l’assaut de la montagne rive gauche. Petit à petit, en prenant de la hauteur à chaque marche la baie invisible se dévoile d’abord vers grande plage noire qui barre le fond de la profonde vallée de Vaipaee. Puis au sommet, la vue s’ouvre vers l’océan bleu encadré par deux grandes parois latérales sur lesquelles on aperçoit les deux points d’amarrage du navire Aranui. Même lors des tempêtes les plus fortes, ce navire ravitailleur et touristique n’a jamais manqué l’escale de Ua Huka, au grand bonheur des habitants.

Une belle plage de sable noir coupe la vallée verte de Vaipaee et l’océan bleu. On se sent très protégé au fond de la baie invisible, puisque de la place l’on ne voit pas l’océan. Mais attention, c’est trompeur. Il ne faut pas oublier que lors du tsunami de 1960, une vague de 9 m a réussi à s’engouffrer avec violence dans l’étroite vallée et à inonder tout le village qui était, à l’époque, installé en front de mer.

 

Commentaires

2016-04-30T15:35:09+00:00Categories: Marquises, Point de vue, Belvédère, Ua Huka, Vaipaee|