Dans un lointain passé aux Marquises, vivait Puturua, l’épouse de Tinirau, le seigneur de l’océan. Puturua possédait deux baleines qu’elle avait adoptées puis apprivoisées et qu’elle aimait autant que ses trois filles.

La plus âgée des deux baleines s’appelait Tununui et sa sœur cadette portait quant à elle le nom de Togamautu.

Les deux grands mammifères marins avaient pour habitude de rester près du rivage afin de demeurer aux côtés de leur maîtresse et ne pas être emportés vers le large par la houle. Puturua les avait dressées dans le but de pouvoir voyager d’île en île sur leur dos.

Un jour, Kae, un grand tahu’a (prêtre) des îles Samoa s’échoua sur l’île où vivait Puturua. Il lui demanda de lui venir en aide en lui prêtant une de ses baleines pour pouvoir rentrer chez lui.

Elle accepta à contre-cœur. Kae grimpa sur le dos de Tununui, la plus âgée des deux baleines et partit accompagné de Togamautu. Ils arrivèrent rapidement aux îles Samoa. Mais le rusé Kae dirigea directement la baleine sur le récif pour qu’elle s’échoue et ne puisse pas s’échapper, puis il la tua avec l’aide de ses compagnons.

L’autre baleine, Togamautu, qui avait observé de loin le massacre récupéra quelques morceaux du corps de sa sœur pour les montrer à sa maîtresse.

Puturua, dans une colère noire, ordonna à ses trois filles de partir aux îles Samoa et de ramener l’immonde Kae. Les filles exécutèrent l’ordre et partirent aussitôt à la recherche du meurtrier qu’elles ramenèrent face à leur mère.

Ne pouvant expliquer son acte impardonnable. Kae fut lentement découpé en morceaux afin de lui faire ressentir la souffrance de Tununui lors de sa mise â mort. Puis Kae fut cuit et mangé par Puturua qui interdit à ses filles de le manger.

A cette époque, le cannibalisme était encore pratiqué aux îles Marquises.

Commentaires FB

Source :

Légendes des îles Marquises