Spectacle garanti.

Sur la cote sauvage de Manihimatahuna au sud de l’île de Ua Huka, on peut apercevoir lorsque la mer est forte un grand geyser (pupuhi) de cinq ou six mètres de hauteur. Il s’agit d’un trou du souffleur ou comme les marins appellent ces phénomènes « une trompette à marées ». La mer s’engouffre dans une grotte ou lavatube plus ou moins immergé surmonté d’une cheminée naturel. Les vagues poussent violemment l’eau dans l’étroit conduit ce qui crée un magnifique geyser visible de très loin dans ce paysage désertique avec un bruit à réveiller… un cheval mort.

Une autre trompette à marée, la grotte à sel (Te ana Paatai), se trouve dans la baie de Hane à Ua Huka.

Commentaires

Source :

Photo Claude Serra


2016-06-09T08:51:20+00:00Categories: Marquises, Trompette à marées, Ua Huka|