A 375 km au nord-est de Tahiti, Arutua (ou Ngaru-atua) qui signifie « déferlante venue de loin » est un atoll de forme quasi circulaire de 29 km de diamètre. Celui-ci est ouvert sur l’océan par une unique passe, la passe Manina, à coté du village de Rautini. Il est constitué de 57 îlots dont un situé au milieu du lagon, qui représentent 1 500 hectares de terres émergées. Le vaste lagon central est parsemé de parcs à poissons et de fermes perlières.

Le village de Rautini a été entièrement reconstruit après sa destruction par les cyclones ravageurs de 1983. L’année suivante a été réalisé l’aéroport sur le motu Purahui.

Les habitants de Arutua sont réputés pour être d’excellents chanteurs traditionnels qui perpétuent les chants paumotu qui évoquent d’anciens dieux et héros, l’esprit des requins et des poissons, les cyclones destructeurs, des naufragés, des épaves échouées sur les récifs, des vahine et l’amour.

Histoire de Arutua

Arutua a été visité par le navigateur et explorateur hollandais Roggeveen (1659-1729) le 28 mai 1722 et appelé Meerder Zorg ou Meersorgh (Ile des Grands Soucis)

L’atoll de Arutua fait partie avec les atolls de Apataki, Kaukura et Toau des Palliser’s islands (Iles Palliser), baptisées ainsi par le capitaine James Cook le 19 avril 1774 en l’honneur de l’amiral sir Hugh Palliser, et de la Chaîne de Rurick de Kotzebue (23 avril 1816).

Commentaires

2018-04-10T17:32:47+00:00Categories: Arutua, Atoll, Tuamotu|