L’atoll de Mataiva, avec son lagon drapé d’une « peau de léopard bleu », est unique au monde. Il suffit de voir une vue aérienne pour en être de suite convaincu. Sous la surface de ces eaux limpides se trouvent 20 millions de tonnes de phosphate.

Cette mine « d’or « , les habitants de Mataiva ne souhaitent pas l’exploiter car cela perturberait l’écosystème fragile de leur lagon. Et dans 30 ans, une fois le gisement sous-marin de phosphate épuisé, Mataiva ne serait plus qu’une ruine d’atoll, qui aurait perdu tout son éclat et sa belle robe turquoise…

Commentaires

Source :

Olivier Babin 2002


2015-07-01T22:36:20+00:00Categories: Mataiva, Site pittoresque, Tuamotu|