Au temps de l’exploitation du phosphate, l’île de Makatea était un monde autonome, en marge des archipels qui l’entouraient. Organisée avec de très gros investissements et de technologies avancées pour l’époque : de l’électricité 24 heures sur 24, 100 postes de téléphone automatique, une station de TSF.

L’eau courante et l’électricité étaient dans toutes les maisons, ce qui était loin d’être le cas dans les autres îles de la Polynésie française qui s’éclairait encore à la lampe à pétrole. L’électricité était gratuite pour tous les employés de la compagnie

Il y avait deux salles de cinéma , ciné Tony bien-sûr et aussi cinéma Rex à l’apogée du fonctionnement de la C.F.P.O.

Générateur de la centrale électrique de Makatea.

Les générateurs électriques en 1940

Centrale électrique de Makatea.

La centrale électrique de Makatea en 1965

Commentaires

Source :

Photos 1 vestiges de la centrale et du groupe électrogène en 2004


2017-08-20T14:56:19+00:00 Categories: Archéologie industrielle, Makatea, Temao, Tuamotu|Tags: |
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1