A Makatea, une forge et une fonderie permettaient de fabriquer toutes les machines et outils nécessaires à l’exploitation du phosphate et à la vie de 3000 habitants. L’ile était vraiment très organisée. Au milieu de tous les vestiges, on trouve une machine qui servait à fabriquer les roues des wagons.

Commentaires

2016-11-10T08:27:57+00:00Categories: Archéologie industrielle, Makatea, Tuamotu|