Le funiculaire qui circulait sur un fort plan incliné en va et vient, permettait de relier le port de Temao et le plateau, quelques cinquante mètres plus haut ou se trouvait le village de Vaitepaua et le centre administratif de la Compagnie minière au port.

La construction de la route d’accès au plateau a détruit une grand partie du plan incliné, mais il subsiste le moteur du plan incliné (photo 3) au milieu de plantes exotiques.

Le funiculaire

Plan incliné de Temao, à Makatea dans les années 1920

Le funiculaire et le plan incliné de Temao dans les années 1920

Vestige du moteur de plan incliné de Makatea

Vestige du moteur de plan incliné de Makatea en 2004

Funiculaire de Makatea en 1965

Plan incliné de Makatea en 1965

Départ à Temao du funiculaire en 1965

Départ à Temao du funiculaire en 1965

Commentaires

Source :

Photos couleur : Taote Charles 1965
Louis Molet, 1962. Importance sociale de Makatea dans la Polynésie française. Journal de la Société des Océanistes, Paris, t. XXII.
Correspondance de Jean Virmouneix, mutoi farani en 1947, chef de poste, c’est-à-dire gendarme.
Danton H., 1992. – Makatea. Bulletin de la Société des Études Océaniennes, Paris, n° 258-259
Pierre-Marie Decoudras, Danièle Laplace et Frédéric Tesson, Makatea, atoll oublié des Tuamotu (Polynésie française) : de la friche industrielle au développement local par le tourisme, Les Cahiers d’Outre-Mer, 230 | 2005, 189-214.


2017-08-22T18:19:21+00:00Categories: Archéologie industrielle, Makatea, Temao, Tuamotu|